jasmine
La préparation du coin lapin
Il est indispensable de préparer le coin de votre lapin avant son arrivée, afin de pouvoir l'installer rapidement et réduire le stress.
Pour cela :
  • Choississez un coin au calme (à l'écart des autres animaux), abrité des courants d'air, où le lapin sera au niveau du sol et aura de l'espace. Si vous avez un autre lapin, prévoyez de vous laver les mains entre chaque le temps de la quarantaine.
  • Eviter absolument la cage. Optez pour un enclos afin de pouvoir éduquer facilement votre lapin, et garantir son bien-être. Une fois éduqué, vous pourrez supprimer l'enclos et faire vivre votre lapin en liberté totale dans la ou les pièces que vous aurez choisies. Acheter un enclos
  • Aménagez l'enclos avec les indispensables (cabane, gamelles, bac à litière...) ainsi qu'avec des jouets et occupations permettant de divertir votre lapin.


  • Sécurisez la pièce où sera l'enclos et où vous ferez les sorties : même sous surveillance, les fils électriques ainsi que les plantes toxiques doivent être inaccessibles, les 2 étant mortels. Sécurisation
Aller chercher votre lapin
Afin de déplacer votre lapin de manière sécuritaire, il vous faut une caisse de transport adaptée. Vous pourrez la réutiliser lors des visites chez le vétérinaire et des gardes pour les vacances. Acheter une caisse de transport

Demandez l'alimentation de votre lapin et ramenez si possible un peu de ses granulés actuels. Cela vous permettra de faire la transition avec vos propres granulés si ce ne sont pas les mêmes. Listes de granulés de qualité.
En effet, le système digestif du lapin ne supporte pas les changements brusques. Le mieux sera de continuer les mêmes granulés et les mêmes légumes les 1ers jours afin de ne pas le perturber. Puis vous pourrez commencer à mélanger un peu de vos granulés avec ses anciens, et à augmenter la proportion des nouveaux au fil des jours jusqu'à ne plus donner de ses anciens granulés.
Limitez-vous également à la liste des légumes déjà introduits. Attendez d'avoir fini la transition des granulés avant d'introduire de nouveaux légumes. L'introduction des légumes.

Il est donc important de savoir ce que mangeait votre lapin avant d'arriver chez vous afin de savoir si vous allez devoir faire des changements et si oui lesquels (si vous achetez en animalerie ce que je vous déconseille fortement, aucun légume n'aura été introduit et les granulés donnés seront de mauvaise qualité. Vous aurez donc tout à changer). Si vous n'avez aucun moyen de connaitre l'ancienne alimentation, donnez chaque aliment avec précaution, comme si c'était la première fois que le lapin le mangeait.
Le retour avec le lapin
Placez la caisse de transport dans l'enclos. Ouvrez la porte de la caisse et fermez celle de l'enclos. Laissez le lapin sortir de lui-même et éclipsez-vous afin de le laisser explorer tranquillement surtout s'il semble stressé (idéalement allez dans une autre pièce). Si vraiment au bout d'une heure il n'est pas sorti de lui même, vous pouvez tenter d'enlever le haut de la caisse de transport et voir si ça le fait sortir. N'hésitez pas à mettre un tapis devant la caisse au cas où il glisse. Evitez de sortir de force votre lapin de la caisse, sauf si vraiment rien ne fonctionne. Si votre lapin est stressé et que vous avez la place, vous pouvez lui laisser sa caisse de transport comme cabane, afin qu'il retrouve son odeur. Sinon vous pouvez la sortir de l'enclos.



Il n'y a pas de règle pour interagir avec votre lapin. Les conseils de 3 jours ou une semaine sans le toucher n'ont aucun sens. Ce qu'il faut savoir c'est que les lapins n'aiment pas être portés. N'essayez pas de le faire les premiers jours. Pour rentrer en contact avec votre lapin, vous verrez s'il vient vers vous lorsque vous rentrez dans l'enclos pour remplir sa gamelle, changer sa litière etc. Si c'est le cas, vous pouvez tendre la main très doucement, lui faire sentir, et tenter de le caresser sur la tête. S'il accepte tant mieux : votre lapin est du genre sociable. Sinon, ce n'est pas grave, n'insistez-pas, ça viendra plus tard.

La 1ère sortie du lapin peut se faire dès le lendemain (voire le soir s'il est arrivé tôt le matin). Le principal c'est de lui laisser au moins la journée ou la nuit pour s'adapter à son nouveau territoire. Pour les sorties, il faudra lui ouvrir l'enclos, vous asseoir au sol et le laisser venir vers vous. S'il fait des bêtises, c'est l'occasion de commencer l'éducation.
Le check-up véto
Si votre lapin vient d'une bonne association, et qu'il est vacciné et stérilisé, vous n'aurez pas à aller chez votre vétérinaire NAC, à moins d'un soucis de santé, ou pour le rappel de vaccin.

Cependant, si votre lapin n'a jamais vu de vétérinaire de sa vie, ou s'il vient d'un endroit qui n'est pas de confiance (animalerie, famille qui abandonne son lapin etc.), pensez à faire vérifier son état de santé rapidement. Même si votre animal paraît en bonne santé, il peut cacher quelques surprises :
  • erreur sur le sexage : ce n'est pas grave en soit, sauf si l'adoption était dans l'optique d'une cohabitation. Cependant il est toujours agréable de savoir au plus tôt si monsieur lapin n'est pas en réalité mademoiselle (ou inversement).
  • parasites digestifs (en particulier la coccidiose, parasite provoquant beaucoup de décès chez les lapereaux peu après leur achat). Vous pouvez ramener ses crottes pour les faire analyser par le vétérinaire.
  • maladies de peau : gale, teigne... peuvent être présentes sans que vous ne vous en rendiez compte.
  • problèmes dentaires : le lapin a 28 dents et il faut un appareil pour vérifier celles du fond.
  • otite : en particulier si c'est un bélier, votre vétérinaire vous expliquera comment les nettoyer.
Si votre lapin n'est pas vacciné contre la myxomatose, le VHD1 et le VHD2 : 3 maladies mortelles et vaccinables, c'est aussi l'occasion de le faire. Même s'il vit en intérieur, il est exposé à ces maladies. Pour savoir s'il a été vacciné, regardez dans son carnet de santé : si pas de carnet, pas de preuve de vaccination.

Si votre lapin n'est pas stérilisé, c'est aussi l'occasion d'en parler avec le vétérinaire. Dans le cas où votre véto n'est pas compétent en lapin, il vous dira que la stérilisation des femelles est inutile et/ou trop dangereuse. Vous saurez dans ce cas qu'il faut changer de vétérinaire puisque la stérilisation des lapines est primordiale et bien maitrisée par les vétos NAC.


Il est indispensable de préparer le coin de votre lapin avant son arrivée, afin de pouvoir l'installer rapidement et réduire le stress.
Pour cela :
  • Choississez un coin au calme (à l'écart des autres animaux), abrité des courants d'air, où le lapin sera au niveau du sol et aura de l'espace. Si vous avez un autre lapin, prévoyez de vous laver les mains entre chaque le temps de la quarantaine.
  • Eviter absolument la cage. Optez pour un enclos afin de pouvoir éduquer facilement votre lapin, et garantir son bien-être. Une fois éduqué, vous pourrez supprimer l'enclos et faire vivre votre lapin en liberté totale dans la ou les pièces que vous aurez choisies. Acheter un enclos
  • Aménagez l'enclos avec les indispensables (cabane, gamelles, bac à litière...) ainsi qu'avec des jouets et occupations permettant de divertir votre lapin.


  • Sécurisez la pièce où sera l'enclos et où vous ferez les sorties : même sous surveillance, les fils électriques ainsi que les plantes toxiques doivent être inaccessibles, les 2 étant mortels. Sécurisation
Afin de déplacer votre lapin de manière sécuritaire, il vous faut une caisse de transport adaptée. Vous pourrez la réutiliser lors des visites chez le vétérinaire et des gardes pour les vacances. Acheter une caisse de transport

Demandez l'alimentation de votre lapin et ramenez si possible un peu de ses granulés actuels. Cela vous permettra de faire la transition avec vos propres granulés si ce ne sont pas les mêmes. Listes de granulés de qualité.
En effet, le système digestif du lapin ne supporte pas les changements brusques. Le mieux sera de continuer les mêmes granulés et les mêmes légumes les 1ers jours afin de ne pas le perturber. Puis vous pourrez commencer à mélanger un peu de vos granulés avec ses anciens, et à augmenter la proportion des nouveaux au fil des jours jusqu'à ne plus donner de ses anciens granulés.
Limitez-vous également à la liste des légumes déjà introduits. Attendez d'avoir fini la transition des granulés avant d'introduire de nouveaux légumes. L'introduction des légumes.

Il est donc important de savoir ce que mangeait votre lapin avant d'arriver chez vous afin de savoir si vous allez devoir faire des changements et si oui lesquels (si vous achetez en animalerie ce que je vous déconseille fortement, aucun légume n'aura été introduit et les granulés donnés seront de mauvaise qualité. Vous aurez donc tout à changer). Si vous n'avez aucun moyen de connaitre l'ancienne alimentation, donnez chaque aliment avec précaution, comme si c'était la première fois que le lapin le mangeait.
Placez la caisse de transport dans l'enclos. Ouvrez la porte de la caisse et fermez celle de l'enclos. Laissez le lapin sortir de lui-même et éclipsez-vous afin de le laisser explorer tranquillement surtout s'il semble stressé (idéalement allez dans une autre pièce). Si vraiment au bout d'une heure il n'est pas sorti de lui même, vous pouvez tenter d'enlever le haut de la caisse de transport et voir si ça le fait sortir. N'hésitez pas à mettre un tapis devant la caisse au cas où il glisse. Evitez de sortir de force votre lapin de la caisse, sauf si vraiment rien ne fonctionne. Si votre lapin est stressé et que vous avez la place, vous pouvez lui laisser sa caisse de transport comme cabane, afin qu'il retrouve son odeur. Sinon vous pouvez la sortir de l'enclos.



Il n'y a pas de règle pour interagir avec votre lapin. Les conseils de 3 jours ou une semaine sans le toucher n'ont aucun sens. Ce qu'il faut savoir c'est que les lapins n'aiment pas être portés. N'essayez pas de le faire les premiers jours. Pour rentrer en contact avec votre lapin, vous verrez s'il vient vers vous lorsque vous rentrez dans l'enclos pour remplir sa gamelle, changer sa litière etc. Si c'est le cas, vous pouvez tendre la main très doucement, lui faire sentir, et tenter de le caresser sur la tête. S'il accepte tant mieux : votre lapin est du genre sociable. Sinon, ce n'est pas grave, n'insistez-pas, ça viendra plus tard.

La 1ère sortie du lapin peut se faire dès le lendemain (voire le soir s'il est arrivé tôt le matin). Le principal c'est de lui laisser au moins la journée ou la nuit pour s'adapter à son nouveau territoire. Pour les sorties, il faudra lui ouvrir l'enclos, vous asseoir au sol et le laisser venir vers vous. S'il fait des bêtises, c'est l'occasion de commencer l'éducation.
Si votre lapin vient d'une bonne association, et qu'il est vacciné et stérilisé, vous n'aurez pas à aller chez votre vétérinaire NAC, à moins d'un soucis de santé, ou pour le rappel de vaccin.

Cependant, si votre lapin n'a jamais vu de vétérinaire de sa vie, ou s'il vient d'un endroit qui n'est pas de confiance (animalerie, famille qui abandonne son lapin etc.), pensez à faire vérifier son état de santé rapidement. Même si votre animal paraît en bonne santé, il peut cacher quelques surprises :
  • erreur sur le sexage : ce n'est pas grave en soit, sauf si l'adoption était dans l'optique d'une cohabitation. Cependant il est toujours agréable de savoir au plus tôt si monsieur lapin n'est pas en réalité mademoiselle (ou inversement).
  • parasites digestifs (en particulier la coccidiose, parasite provoquant beaucoup de décès chez les lapereaux peu après leur achat). Vous pouvez ramener ses crottes pour les faire analyser par le vétérinaire.
  • maladies de peau : gale, teigne... peuvent être présentes sans que vous ne vous en rendiez compte.
  • problèmes dentaires : le lapin a 28 dents et il faut un appareil pour vérifier celles du fond.
  • otite : en particulier si c'est un bélier, votre vétérinaire vous expliquera comment les nettoyer.
Si votre lapin n'est pas vacciné contre la myxomatose, le VHD1 et le VHD2 : 3 maladies mortelles et vaccinables, c'est aussi l'occasion de le faire. Même s'il vit en intérieur, il est exposé à ces maladies. Pour savoir s'il a été vacciné, regardez dans son carnet de santé : si pas de carnet, pas de preuve de vaccination.

Si votre lapin n'est pas stérilisé, c'est aussi l'occasion d'en parler avec le vétérinaire. Dans le cas où votre véto n'est pas compétent en lapin, il vous dira que la stérilisation des femelles est inutile et/ou trop dangereuse. Vous saurez dans ce cas qu'il faut changer de vétérinaire puisque la stérilisation des lapines est primordiale et bien maitrisée par les vétos NAC.